Aide soignante

Aide soignanteDifféremment d'une auxiliaire de vie sociale, les aides-soignant(e)s ne travaillent essentiellement que dans le milieu hospitalier, ou dans les établissements, ainsi que les structures d’accueil pour les personnes dépendantes et pour les seniors. Ce corps de métier fait partie des professions paramédicales.

Besoin d'un hébergement ?

Contactez-nous

Descriptif du métier d'aide soignante

Occupant une place très importante au sein de toute structure de soin, l’aide-soignante est le personnel paramédical qui reste le plus proche des malades et des personnes dépendantes. Sous les responsabilités des infirmières, ce professionnel s’occupera à la fois du bien-être physique, ainsi que moral des individus en perte d’autonomie. Ainsi, parmi les prestations de ces professionnels sont les toilettes et l’habillement des patients. Mais les aides-soignantes aident également les individus indépendants à retrouver leurs autonomies dans leurs gestes au quotidien comme se déplacer, descendre du lit, ou s’asseoir. Et si la personne est mobilisée sur un lit, c’est à l’aide-soignante que revient la réfection de ce dernier. Une tâche qui exige tout de même certains gestes et agilités techniques pour ne pas bousculer le confort du patient, mais surtout aussi pour sa sécurité. Il y va de soi que l’entretien, le nettoyage et le rangement de la literie et de la chambre sont également sous la responsabilité de ce paramédical. Toutefois, il est à noter qu’en dehors du changement de pansements, l’aide-soignante ne peut pas dispenser de soins médicaux qui sont plutôt les compétences des infirmiers (e).

Quelles sont les formations à suivre ?

Une formation professionnelle dans une école spécialisée est nécessaire pour que l’exercice du métier d’aide-soignante soit possible. Pour ce faire, les candidats qui sont âgés de 17 ans au minimum sont tenus de réussir le concours d’admissibilité. Ces examens comprennent à la fois des épreuves orales et écrites. Pour mettre toutes les chances de leur côté, certaines personnes n’hésitent d’ailleurs pas à suivre cours préparatifs payants. Et une fois que l’examen est passé haut la main, les candidats reçus suivront une formation de 10 mois partagés entre cours théoriques et formation clinique. Par la suite, les futures aides-soignantes doivent enchaîner un stage de 24 mois dans un milieu hospitalier. C’est seulement après qu’est délivré le DEAS ou Diplôme d'État d'Aide-Soignant, permettant la pratique de ce métier. Enfin, la rémunération de cette profession paramédicale est l’équivalence du SMIC, à savoir près de 1425 € bruts/mois. Et pour ce qui est des lieux d’exercices, c’est soit dans les hôpitaux, dans les cliniques et dans les centres de soins pour troisième âge. Toutefois, certaines aides-soignantes offrent leurs services aux particuliers en intégrant un Service de Soins Infirmiers À Domicile.