APA

APALes résultats des dernières études menées par le cabinet d'audit KPMG sur les tarifs pratiqués dans les Ehpad parlent d’eux-mêmes. Vivre dans une maison de retraite médicalisée revient tout simplement cher pour les seniors. Heureusement qu’il y a les aides publiques.

Besoin d'un hébergement ?

Contactez-nous

L’APA : Allocation Personnalisée d'Autonomie

61 euros par jour ou 1 857 euros par mois. C’est ce que les personnes âgées devront débourser pour trouver une place dans une maison de retraite médicalisée. Un budget tout simplement faramineux, lorsque l’on sait que le montant moyen mensuel d’une pension retraite est de 900 euros. Une situation qui choque de plus en plus et que François Hollande veut rapidement y remédier. En effet, au mois de janvier de cette année, le président a tout simplement annoncé sa volonté de réformer le secteur de la dépendance. Mais en attendant l’application de ces réformes, les seniors d’une perte d’autonomie peuvent déjà bénéficier d’une Allocation Personnalisée d’Autonomie. En effet, en remplacement du Prestation Spécifique Dépendance (PSD) en 2012, l’APA est une subvention accordée par l’État français pour le maintien à domicile, ou dans une résidence de retraite les personnes âgées. Plus précisément, ce sont ces aides qui financeront les dépenses quotidiennes nécessaires liées à l’état de dépendance de la personne.

Comment marchent ces aides ?

Que ce soit à domicile ou en établissement, les conditions sine qua non pour bénéficier de l’APA sont : la perte d’autonomie et être âgé de plus de 60 ans. Sinon, concernant le montant de cette aide, celui-ci sera calculé en fonction du degré de dépendance de l’individu par l’intermédiaire de la grille AGGIR. Mais sera également pris en compte les revenus mensuels, ainsi que les rentrées d’argent supplémentaires de la personne exceptée, la couverture maladie universelle, l’allocation logement ou la pension alimentaire. À noter cependant que l’Allocation Personnalisée d'Autonomie n’est pas le même pour les seniors qui choisissent de demeurer dans leur appartement et ceux qui optent pour les maisons de retraite médicalisées. Ainsi, depuis le 1er avril 2013, l’APA à domicile est de 1 304,84 €, pour les personnes catégorisées Gir 1, 1 118,43 € pour les Gir 2, 838,83 € pour les Gir 3 et 559,22 € en Gir 4.