DDASS

DDASSLorsque l’on parle de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales ou DDASS, l’on pense tout de suite à la maltraitance des enfants. Nombreux ignorent alors encore l’autre fonction de cet organisme auprès des personnes âgées dépendantes.

Besoin d'un hébergement ?

Contactez-nous

Petite présentation des DDASS

Après la sortie du décret no 64-783 en fin juillet 1964, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales est née des suites de la fusion de quatre organismes rattachés à trois ministères que sont : le service de la santé scolaire, la direction départementale de la population, la direction départementale de la santé, ainsi que la division de l'aide sociale. Par la suite, l’entrée en vigueur d’un autre arrêté no 77-429 du 22 avril 1977, la DDASS est rattachée à la Sécurité Sociale. Dès lors, ce service déconcentré départemental de l'État français aura entre autres comme rôle principal la gestion et le contrôle des dépenses liées aux secteurs sanitaires, médicales et sociales. Et dans les années quatre-vingt, avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi sur la décentralisation, l’organisme a été scindé en deux. La première structure dépend de l’État français, plus précisément sous la responsabilité du Préfet. La deuxième quant à elle est rattachée au département, sous la tutelle du Président du conseil général. C’est ce dernier qui encadrera d’ailleurs tout ce qui touche aux établissements et aux hébergements des seniors en perte d’autonomie.

Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales et le secteur de la dépendance

Ainsi, parmi les responsabilités de la DDASS en matière de dépendance des personnes âgées est la mise en place de grilles tarifaires pratiquées par les établissements qui prennent en charge la population du troisième âge, ainsi que ceux qui souffrent d’une perte d’autonomie partielle ou totale. Par ailleurs, c’est à cet organisme que revient la responsabilité des instructions et des enquêtes sur toutes les plaintes, ainsi que les doléances des particuliers se rapportant aux maltraitances des personnes dépendantes. De ce fait, des inspections et des contrôles sont régulièrement faits par les fonctionnaires de la DDASS dans ces structures d’accueils médico-sociaux. Sinon, dans toujours l’optique d’améliorer les cardes, mais surtout aussi la qualité de vie des seniors en alternation d’autonomie, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales travaille également avec PRIAC ou Programme Interdépartemental d’Accompagnement de la perte d’Autonomie sur la rénovation, l’extension ou encore la transformation des maisons de retraite. La Réorganisation de l'Administration Territoriale de l'État en 2010 marque la fin de la DDASS, qui laissera dorénavant sa place aux Agences Régionales de Santé ou ARS.