MDPH

MDPHMise en place en 2005, la MDPH comme son nom l’indique est une structure d’aide et de soutien aux personnes handicapées. L’on compte actuellement sur l’ensemble du territoire français et d’outre-mer, près d’une centaine de Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Besoin d'un hébergement ?

Contactez-nous

Petit portrait des MDPH

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées sont nées après l’entrée en vigueur de l'article 64 de la loi handicap du 11 février 2005. Constitué d’un très vaste réseau à l’échelle nationale, cet organisme public est de l’initiative du Conseil Général. Une structure qui travaille d’ailleurs en étroite collaboration avec la CAF, la Caisse d’Allocation Maladie, sans oublier les associations qui militent pour le respect des droits des personnes handicapées. De ce fait, en application du décret 2005-1587 du 19 décembre 2005, les MDPH veille à ce que les individus en situation handicap bénéficient des mêmes droits, ainsi que des mêmes chances que les citoyens ayant pleinement leur capacité. Ainsi, quels que soient l’âge, le sexe, ou encore les causes du handicap, la Maison Départementale des Personnes Handicapées est dans l’obligation d’accompagner et de soutenir toutes personnes handicapées et leurs familles

Leurs missions

Jouant à la fois le rôle d’accompagnateur, de conseiller, d’informateur et d’orienteur, les MDPH sont investies de nombreuses missions. De ce fait, c’est cet organisme qui prend en charge toutes les demandes de compensation, d’attribution de prestations et d’orientation professionnelle ou scolaire. Bref, tout ce qui porte de près ou de loin à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Par ailleurs, les MDPH ont également les lourdes responsabilités de déterminer le montant des aides, ainsi que des compensations à accorder et cela en fonction de chaque situation. Pour ce faire, les Maisons Départementales des Personnes Handicapées disposent de professionnels très pluridisciplinaires issus de la profession médicale ou paramédicale comme des psychologiques, des médecins et des ergothérapeutes. Des équipes qui peuvent être également rejointes par des personnes qui travaillent dans le milieu scolaire, universitaire ou encore dans le domaine du travail social. Enfin, c’est aussi à cette association publique que revient la sensibilisation du grand public aux situations des personnes handicapées.