Tarif maison de retraite

Tarif maison de retraiteQue la structure dépende de l’État, d’une association, ou d’un promoteur privé, les tarifs pratiqués restent très disparates d’une maison de retraite à une autre. D’où l’utilité de bien comparer les prix proposés avant d’opter pour un établissement bien déterminé.

Besoin d'un hébergement ?

Contactez-nous

Les tarifs pratiqués par les Ehpa

Contrairement aux Établissements d’Hébergement de Personnes Agées Dépendantes, les gestionnaires des établissements de retraire classiques sont entièrement libre dans la fixation de leur tarification. C’est pour cela que les prix changent beaucoup d’une enseigne à une autre. Un clivage des prix que l’on remarque d’ailleurs particulièrement entre les maisons de retraite publiques et privées. Nombreux critères sont alors pris en compte dans la détermination du tarif dont notamment le statut de la maison de retraite. En effet, un foyer de logement reviendra moins cher qu’une Maison d’accueil rural pour personne âgée, par exemple. Ce sont cependant les résidences services et les villages retraites qui restent les plus onéreux. Toutefois, de manière générale, le tarif basique ou forfaitaire comprend à la fois l’hébergement et la restauration. Et pour bénéficier d’autres prestations de services comme le ménage, la blanchisserie, la manucure ou le pédicure, la coiffure, les pensionnaires devront débourser des sommes supplémentaires. Il en sera de même également pour l’accès aux activités individuelles ou en groupe, ainsi que pour l’utilisation de certains équipements comme la télévision, ou encore le téléphone.

Les prix pratiqués par les maisons de retraite médicalisées

Depuis les réformes de 2012 sur le tarif maison de retraite, tous les établissements médicalisés doivent appliquer un système de tarification ternaire. Il y a d’abord l’hébergement. Communément appelé tarif hôtellerie, ces dépenses comprennent le logement qui doit déjà équiper du mobilier basique, ainsi qu’intégrer des toilettes privées. Est également compris dans l’hébergement l’entretien de la chambre, le blanchissage du linge, le repas et quelquefois les animations. Dans la majorité des cas, le tarif de l’hébergement est encadré par le conseil général notamment pour les résidences médicalisées qui accueillent les personnes âgées ayant déposé un dossier APA et bénéficiant de cette Allocation Personnalisée d'Autonomie. Autrement, c’est le propriétaire des lieux qui établit les prix. Quant aux personnes en perte d’autonomie, le tarif dépendance couvrira l’ensemble des prestations de personnes qualifiées qui accompagnent et assistent les seniors dans l’exécution des gestes nécessaires au bon déroulement de leurs quotidiens. Enfin, le troisième tarif se portera essentiellement sur les soins médicaux permanents ou occasionnels dispensés par le personnel médical et paramédical. Ces dépenses sont de manière générale prises en charge par l’assurance maladie.